l’acquérir. longchamp soldes

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

Les plushabiles et les plus complaisants se contentent de montrerseulement une mine attentive, au même temps que l’on voit dansleurs yeux et dans leur esprit un égarement pour ce qu’on leurdit, et une précipitation pour retourner à ce qu’ils veulent dire;au lieu de considérer que c’est un mauvais moyen de plaire auxautres ou de les persuader, que de chercher si fort à se plaire àsoi-même, et que bien écouter et bien répondre est une des plusgrandes perfections qu’on puisse avoir dans la conversation.140Un homme d’esprit serait souvent bien embarrassé sans la compagniedes sots.141Nous nous vantons souvent de ne nous point ennuyer; et nous sommessi glorieux que nous ne voulons pas nous trouver de mauvaisecompagnie.142Comme c’est le caractère des grands esprits de faire entendre enpeu de paroles beaucoup de choses, les petits esprits au contraireont le don de beaucoup parler, et de ne rien dire.143C’est plutôt par l’estime de nos propres sentiments que nousexagérons les bonnes qualités des autres, que par l’estime de leurmérite; et nous voulons nous attirer des louanges, lorsqu’ilsemble que nous leur en donnons.144On n’aime point à louer, et on ne loue jamais personne sansintérêt. La louange est une flatterie habile, cachée, et délicate,qui satisfait différemment celui qui la donne, et celui qui lareçoit. www.atema.fr
L’un la prend comme une récompense de son mérite; l’autrela donne pour faire remarquer son équité et son discernement.145Nous choisissons souvent des louanges empoisonnées qui font voirpar contrecoup en ceux que nous louons des défauts que nousn’osons découvrir d’une autre sorte.146On ne loue d’ordinaire que pour être loué.147Peu de gens sont assez sages pour préférer le blâme qui leur estutile à la louange qui les trahit.148Il y a des reproches qui louent, et des louanges qui médisent.149Le refus des louanges est un désir d’être loué deux fois.150Le désir de mériter les louanges qu’on nous donne fortifie notrevertu; et celles que l’on donne à l’esprit, à la valeur, et à labeauté contribuent à les augmenter. sac longchamp pliage solde 151Il est plus difficile de s’empêcher d’être gouverné que degouverner les autres.152Si nous ne nous flattions point nous-mêmes, la flatterie desautres ne nous pourrait nuire.153La nature fait le mérite, et la fortune le met en oeuvre.154La fortune nous corrige de plusieurs défauts que la raison nesaurait corriger.155Il y a des gens dégoûtants avec du mérite, et d’autres quiplaisent avec des défauts.156Il y a des gens dont tout le mérite consiste à dire et à faire dessottises utilement, et qui gâteraient tout s’ils changeaient deconduite.157La gloire des grands hommes se doit toujours mesurer aux moyensdont ils se sont servis pour l’acquérir. longchamp soldes
158La flatterie est une fausse monnaie qui n’a de cours que par notrevanité.159Ce n’est pas assez d’avoir de grandes qualités; il en faut avoirl’économie.160Quelque éclatante que soit une action, elle ne doit pas passerpour grande lorsqu’elle n’est pas l’effet d’un grand dessein.161Il doit y avoir une certaine proportion entre les actions et lesdesseins si on en veut tirer tous les effets qu’elles peuventproduire.162L’art de savoir bien mettre en oeuvre de médiocres qualités dérobel’estime et donne souvent plus de réputation que le véritablemérite.163Il y a une infinité de conduites qui paraissent ridicules, et dontles raisons cachées sont très sages et très solides.164Il est plus facile de paraître digne des emplois qu’on n’a pas quede ceux que l’on exerce.

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »